Sur le chemin du bonheur

À partir du moment, où nous avons décidé d’être heureux, des changements s’imposent dans notre vie. Nous, les humains, sommes des êtres imparfaits mais uniques. Nous luttons contre le malheur et encourageons le bonheur… Nos chemins d’existence se dressent, se croisent chacun avec leurs avantages et leurs désagréments. Soudain, nous choisissons le nôtre. Nous dessinons nos chemins de vie… Nous prenons tous des chemins différents…Cependant, nous pouvons tous, trouver une forme de sérénité…Le bonheur se construit chaque jour, pas après pas…

Pour ma part, j’ai décidé d’être heureuse, le jour où j’ai compris qu’il fallait vivre pour soi, et vivre dans le présent. Cela peut paraître égoïste. À une période de ma vie, j’ai eu besoin d’arrêter de me comparer aux autres…  Besoin de me consacrer à mes projets, d’assumer mes choix de vie…Il y a plusieurs mois, j’ai réalisé que je devais faire un tri dans mes relations. Certaines devenues étouffantes, me plongeaient dans un état d’esprit souvent négatif qui m’empêchait d’être heureuse.
Une  remise en question profonde, parfois douloureuse, mais au combien nécessaire…

Les petits tracas de la vie m’ont fait comprendre et appliquer ce proverbe : « il n’y a pas de chemin qui mène au bonheur, le bonheur est le chemin. »
Aujourd’hui, je suis convaincue, que le bonheur n’est pas une trajectoire, mais plutôt une destination à atteindre. Bien sûr, ce n’est pas simple, la vie est pleine d’embûches… Je tente, juste de profiter chaque petit moment et de le sacrer comme l’un des meilleurs moments de ma vie. Avec le temps, je me surprends à lâcher prise. J’éloigne ce besoin viscéral, de vouloir tout contrôler.

Ma quête du bonheur n’est sans doute, pas terminée…Mais pour moi, le bonheur, c’est ici et maintenant! La vie est trop courte, il faut savoir en profiter!!!
Demain n’existera peut-être pas… Hier, n’existe plus, forte mes erreurs, je vis l’instant présent. Ce présent m’offre de vivre, de rêver…
Mes rêves sont comme des passerelles, une sorte d’arc-en-ciel, des bouffées d’air qui me tirent vers le haut…
La véritable liberté, c’est de pouvoir s’évader, car une liberté sans rêve, c’est une prison dorée…

Voici ma vision du bonheur ce n’est peut-être pas la vôtre. Cependant, j’espère que mon texte pourra vous aider à trouver votre chemin.

Aurélie Dechambre 28 Janvier 2017, réflexion sur le bonheur.
Tous droits réservésbohneur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s