À vous, Mesdames, Messieurs les candidats…

M’entendez-vous, me voyez- vous ?
Avec mes quatre roulettes, je suis une citoyenne à part entière. Je vote, et fais valoir mes droits. J’aime et défends les valeurs de ma patrie. Comme tout  monde, je  paye  mon loyer, mes  charges et j’ai des dépenses. Bref, je fais vivre l’économie de mon pays.
Bénéficiaire de l’Allocation Adulte Handicapée, certains disent que je vis sur le dos de la société. En réalité, je vis sous le seuil de pauvreté. Une hausse de mon allocation serait la bienvenue ! Pour autant, je trouve, que je ne suis pas à plaindre…En gérant mon budget, je parviens à vivre de façon décante. Malgré mon handicap moteur, je  profite de chaque instant et suis impliquée dans la vie de la Cité.
Master de communication en poche,  j’aurais aimé pouvoir travailler… Mais cela était dans une autre vie ! En vrai, trop peu d’entreprises acceptent d’embaucher des personnes à mobilité réduite…C’est ainsi, j’en ai pris mon parti !
Depuis plusieurs semaines, voire  plusieurs années, un autre problème vient entraver mon optimisme… Avec mon mari, également en fauteuil roulant, nous sommes à la recherche d’un logement plus grand dans le Loiret…Quatre ans de démarches en mairie, en préfecture, et auprès des différents bailleurs sociaux. Nous avons frappé à toutes les portes…Nous avons même rédigé une lettre ouverte à la présidence de la République, et aux différents ministres…Mais rien ne bouge ! Trop de logements aux normes PMR sont  attribués à des gens valides, pas assez de logements adaptés en France, et des bailleurs qui n’appliquent pas toujours la loi… Ils  pensent bien souvent, que les personnes handicapées sont des êtres sans défense. Quatre années épuisantes…
Aujourd’hui, afin de faire avancer notre dossier, nous sommes contraints d’élargir notre demande de logement à d’autres départements… En parallèle, nous demandons au préfet d’intervenir  en notre faveur. C’est  « dingue » d’en arriver là  pour obtenir un simple F3! Malheureusement, nous sommes loin d’être un cas isolé!
En France, le problème du logement est bien réel, et ne concerne pas uniquement  les personnes handicapées.
Combien de familles avec enfant dorment dans la rue ? N’est-ce pas pitoyable de voir cela en 2017 dans notre pays ? Beaucoup de personnes, issues de la classe moyenne, sont mal logées. Et pourtant… le thème du logement semble avoir été oublié de la campagne présidentielle !
Alors oui, dans quinze  jours,   je vais mettre mon bulletin dans l’urne…
Oui, Mesdames, Messieurs, les politiques, je serai au rendez-vous. Je vous donnerai ma voie…
Même si vous, vous ne m’entendez pas !
Du futur président, j’attends juste qu’il maintienne la sécurité dans notre pays… Que les enfants puissent  grandir  dans un monde meilleur… Qu’ils puissent trouver un travail, à la fin de leurs études ! En bref, qu’ils puissent vivre heureux et en paix…
Pour le reste, je n’attends rien… Consciente, que tous  leurs programmes ne sont que des promesses de campagne !
Aurélie Dechambre  8 Avril 2017
Tous droits réservés. ©2017- Reproduction interdite

Elections

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s