Aux femmes Afghanes

La terreur envahit de nouveau l’Afghanistan,
Le chaos s’y installe insidieusement,
Kaboul, tu cries dans l’angoisse de tes nuits,
Tu t’endors aux mains de ton ennemi.
Qui t’as donc livrée sans combat ?
Aux défenseurs de la Charia.

Cette guerre, ce coup d’État,
Dans tes rues, sonne le glas,
D’une paix bien éphémère,
Et, ton peuple pleure de colère.

Que vont devenir toutes ces femmes ?
Condamnées à se cacher et à verser leurs larmes,
Que vont devenir ces fillettes, ces enfants,
Dont l’insouciance s’éteint si brutalement,
Ont-elles encore le droit de rêver d’avenir,
Alors même, qu’ils leur interdisent de sourire.

Agissons, pour que toutes ces petites âmes,
Perdues au milieu de ce vacarme,
Puissent enfin apercevoir,
Une véritable lueur de paix et d’espoir.

©️Aurélie Dechambre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s